postheadericon Edito

ADORER EN ESPRIT ET EN VÉRITÉ

« La question voilée de la Samaritaine n’a rien perdu de son actualité : « Nos pères ont adoré sur cette montagne, répond-t-elle à Jésus et vous, vous dites : c’est à Jérusalem qu’il faut adorer. » (V20).

Fallait-il, de fait, monter sur le mont Garizim, sur la colline de Sion, où coulait chaque jour le sang des animaux sacrifiés ? Faut-il encore offrir à Dieu, comme une victime à consumer par le feu, les désirs qui nous sont les plus chers, multiplier les prières et les pénitences ?

Si «Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné son Fils unique » (Jn3,16) et si, mendiant notre oui, ce même Fils vient à nous comme le Pauvre qui nous « enrichit de sa pauvreté » (2 Co 8,9), nous désaltère au-delà de toute mesure par son impuissance même à nous violenter, comment pourrions-nous jouer au riche devant lui et l’adorer autrement qu’en semblable pauvreté, les mains toujours plus levées malgré leur saleté, le cœur toujours plus confiant malgré son dénuement ?

Comme la chose est impossible sans l’Esprit qui nous accorde, en lui-même, de reproduire à notre compte l’amour et la pauvreté du Fils tourné vers son Père, nous lisons, dans la réponse de Jésus, que « les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité, car tels sont les adorateurs que cherche le Père » (V23).

Dans cette expression magnifique : « En esprit et en vérité », les Pères et Docteurs de l’Eglise ont reconnu les deux missions du Fils et de l’Esprit, l’interdiction de saisir Dieu «  selon sa grandeur » et la permission de le connaître « selon son amour », dans la double merveille d’un chemin vers le Père plus grand, devenu visible pour tout homme, et d’une donation qui rend l’œil du croyant capable de reconnaître et de suivre ce chemin ».

Père Corbin sj

Contact
10 place de l'Eglise
78110 Le Vésinet
Tél. 01 39 76 52 03
fax : 01 39 76 62 72

P. Nicolas Lelégard, curé
Dominique de la Vallée Poussin, diacre