postheadericon Edito

LA JOIE DE RECEVOIR LE PARDON DU PERE

 

La confession est une rencontre personnelle que je vis avec le Christ Jésus, par l’intermédiaire du prêtre. Il m’accueille pour me révéler et me montrer la miséricorde du Père qui m’attend pour me faire l’accolade, me serrer entre ses bras aimants et me pardonner.

La confession est un dialogue, un cœur à cœur où j’accueille la bonté de Dieu et lui manifeste ma confiance en lui avouant mes péchés. Pour qu’il y ait dialogue, il faut que je commence non pas à me regarder moi-même mais me tourner vers Dieu (à me convertir) et à écouter ce qu’Il veut me dire sur Lui-même et sur moi. Il me faut écouter son Evangile et y répondre par la confession de l’amour de Dieu (je crois en ton amour Seigneur), en le louant et en lui offrant mes péchés, comme une marque de confiance totale et de reconnaissance qu’Il est mon Sauveur.

«En nos cœurs répand l’amour du Père » Ce verset du Veni Creator nous invite à invoquer l’Esprit saint pour que le feu de l’amour divin nous pénètre et nous illumine pour scruter nos cœurs en discernant le meilleur qui a à être développé et le moins bon dont le Seigneur nous pardonne et nous purifie.

Je propose de vivre cette rencontre, ce sacrement d’amitié en trois temps : CONFESSIO AMORIS DEI , CONFESSIO LAUDIS, CONFESSIO VITAE. Je m’inspire en cela d’une suggestion du cardinal Martini.

 

  1. Je confesse l’amour de Dieu. Je me redis qui m’attend, de quel amour il m’aime, de quelle tendresse il veut combler mon cœur. Pour cela, je peux choisir un passage de la Sainte Ecriture et je l’écoute en désirant vraiment vivre une rencontre en vérité avec mon Dieu. On ne triche pas avec Dieu!
  2. Je rends grâce pour ses bienfaits : je ne fais pas l’ingrat mais je prends le temps de le louer, de le remercier, des joies de cette vie, des dons, qualités, bonnes actions que j’ai reçues de lui, le remercier de son aide et de sa grâce, reconnaître ses traces dans ma vie.
  3. J’avoue mes péchés. Je ne confesse pas mes défauts mais des actes précis que j’ai fait sachant que c’était mal. Je peux alors le faire en scrutant mon cœur et regardant ma relation au Seigneur, ma relation aux autres et ma relation à moi-même.

Père Marc Boulle, curé

Contact
10 place de l'Eglise
78110 Le Vésinet
Tél. 01 39 76 52 03
fax : 01 39 76 62 72

P. Nicolas Lelégard, curé
Dominique de la Vallée Poussin, diacre