postheadericon Edito

Mois de mai : Mois de Marie ?

Cette tradition populaire et spirituelle est très ancienne. Nous pouvons attester qu’à partir de 1724, le mois de mai est officiellement consacré à Marie. Mais cette dévotion particulière, forme de piété populaire, a vu le jour bien avant, à Rome, sous l'impulsion des Jésuites.

Déjà, au XIIIème siècle, le roi de Castille associe le mois de mai et la beauté de Marie dans son chant. Un siècle plus tard, un dominicain profite du mois des fleurs pour tresser des couronnes et les offrir à la Vierge chaque 1er mai. Quant à Saint Philippe Néri, au XVIème siècle, il invite les jeunes gens à manifester un culte particulier à Marie au cours du mois de mai. A la même époque, le bénédictin Seidl publie un ouvrage intitulé "Le mois de mai spirituel". Plus tard, les Jésuites recommandent à chaque catholique de dresser, chez eux, un autel à Marie orné de lumières et de fleurs autour duquel la famille peut se réunir pour réciter des prières en son honneur. Enfin, c'est le pape Pie V (pape de 1566 à 1572) qui institue la fête de la Visitation de Marie le 31 mai.

Ceci est une invitation faite aux catholiques à se rapprocher de Marie pour la prier, une manière pour eux de se confier à sa médiation.

Le visage et la place de Marie, la mère de Jésus sont indissociables de l’histoire du christianisme depuis les origines. Appuyés sur les évangiles et sur les premiers conciles, les chrétiens reconnaissent à la Vierge Marie le titre de Mère de Dieu. Cela parce qu’elle est la mère de Jésus et que Jésus est Dieu. Pour la tradition catholique, elle est, non seulement figure et modèle des croyants, de celles et ceux qui font confiance à la Parole de Dieu, mais elle est aussi pleinement associée à la gloire de son fils, Jésus le ressuscité.

Préservée du péché, élevée dans la lumière, elle intercède pour nous auprès de Dieu tout en étant proche de notre humanité. Elle reconnaît en son fils le Messie, l’envoyé de Dieu. En mère et en disciple, Marie se tient au pied de la croix. Malgré la condamnation de Jésus par les hommes, sa confiance demeure.

Visage de tendresse, d’amour et de miséricorde, elle ne cesse de nous conduire vers Jésus.

Contact
10 place de l'Eglise
78110 Le Vésinet
Tél. 01 39 76 52 03
fax : 01 39 76 62 72

P. Nicolas Lelégard, curé
Dominique de la Vallée Poussin, diacre