postheadericon LA PAIX DU CHRIST

LA SIGNIFICATION RITUELLE DU DON DE LA PAIX PENDANT LA MESSE

 

La Congrégation pour le Culte divin et la discipline des sacrements a adressé le 12 juillet 2014 une lettre circulaire sur le sens du rite de la paix et sur l’esprit qui doit inspirer la mise en œuvre de ce geste.

 

Le geste de paix, situé liturgiquement entre la NOTRE PÈRE et la FRACTION est propre à la tradition liturgique romaine. A la différence des autres familles liturgiques qui s’inspirent de Mt 5, 23 (« va d’abord te réconcilier avec ton frère »), le rituel romain se réfère à la contemplation eucharistique du mystère pascal : le signe de la paix se présente comme « le baiser pascal » du Christ ressuscité, qui est présent sur l’autel. Entre le « je vous laisse la paix, je vous donne ma paix » (Jn 14, 27) avant de vivre sa passion et le « paix à vous » du soir de Pâques (Jn 20, 19-23), le prince de la paix offre aux membres de son corps qui vont communier au corps eucharistique le DON de sa paix qu’ils ont à porter à l’Église et au monde, qui en a tant besoin.

 

La Congrégation donne plusieurs prescriptions pour que ce geste de paix ne soit pas dévoyé à un moment qui demande recueillement et prière.

· Proscrire l’introduction d’un « chant pour la paix » qui n’est pas prévu par le missel.

· Les fidèles ne doivent pas se déplacer pour échanger le signe de paix (PGMR n°82 « il convient que chacun souhaite la paix de manière sobre et uniquement à ceux qui l’entourent »).

· Le prêtre, pour ne pas troubler la célébration, ne doit pas quitter le sanctuaire (PGMR n°154).

· Le geste de paix n’est pas le lieu de salutations profanes exprimant condoléances, vœux de bonheur, ou congratulations.

 

Pour ne pas profaner ce geste si riche de sens et de mission, on se rappellera qu’il ne s’agit pas de le vivre automatiquement, et qu’on pourra trouver le geste le plus approprié pour mieux habiter ce rite (ex : accolade, mains jointes recueillies ou autre geste qui exprime la communion mais ne trouble pas le recueillement).

Cette paix reçue du Christ ressuscité et dont nous avons à être témoins dans et pour le monde fera l’objet de catéchèses pour en recueillir le fruit spirituel attendu.                                                                                                                                

Père Loïck Bélan, délégué diocésain chargé de la liturgie

Contact
10 place de l'Eglise
78110 Le Vésinet
Tél. 01 39 76 52 03
fax : 01 39 76 62 72

P. Nicolas Lelégard, curé
Dominique de la Vallée Poussin, diacre